Les actions des pouvoirs publics

Conscients du problème de la maltraitance, les pouvoirs publics ont mené plusieurs actions en vue de répondre à ces difficultés.
Lancé le 5 février 2008 par Valérie Létard, un numéro d’appel permet à toute personne, qu’elle soit victime ou témoin de dénoncer un cas de maltraitance.
Ce numéro est le 3977, il a permis de recenser, depuis son lancement, le 5 février dernier, environ 100 000 appels. Sur les 10 000 dossiers ouverts, 20 % correspondent à des maltraitances en institutions et 80 % à des maltraitances au domicile privé. L’âge moyen des victimes est de 80-90 ans, contre 70 ans il y a quelques années, avant la mise en place des campagnes de sensibilisation.

De plus, un questionnaire d’auto évaluation a été envoyé aux 8 000 EHPAD sur le territoire français. Leur taux de participation démontre une volonté de transparence de la part des établissements. Dans cette démarche pour la bientraitance, il est prévu 20 000 interventions dans les maisons de retraite et EHPAD pour former le personnel à la bientraitance.

Une dernière mesure reste à l’étude. Le baluchonnage proposé par Nora Berra, est un nouveau service qui permettrait aux aidants de prendre un peu de repos. Un professionnel de la santé viendrait les remplacer auprès de la personne pendant quelques jours.


Retour


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Bien traitance : les bonnes pratiques