Manger, Sourire, Rire… Croquer la vie à pleines Dents : Handi’ Sourire 2011 se déroulera du 19 mai au 9 juin 2011

L’association SOHDEV (Santé Orale, Handicap, Dépendance et Vulnérabilité) est engagée depuis plusieurs années dans l’amélioration de la santé orale des personnes en situation de handicap, de dépendance ou de vulnérabilité.

Dans ce cadre, elle développe notamment des actions de santé publique en organisant des événements favorisant la sensibilisation, l’information et la prévention en matière de santé bucco-dentaire.

La SOHDEV coordonne en région Rhône-Alpes, du 19 mai au 9 juin 2011, la troisième édition de la manifestation « Handi’ Sourire ».

Fondée sur des principes de santé publique, « Handi’ Sourire » s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue de la santé bucco-dentaire des enfants et adolescents en situation de handicap et des pratiques d’hygiène orale de celles et ceux qui les accompagnent au quotidien : familles, auxiliaires de vie, professionnels de santé…

« Handi’Sourire 2011 » a pour but d’informer, de sensibiliser et d’éduquer, avec des moyens de référence adaptés, les enfants en situation de handicap, leurs proches et différents professionnels à la santé bucco-dentaire.

La santé orale est une composante essentielle de la santé !

La manifestation « Handi’ Sourire » répond à un réel problème de santé publique : la prise en charge insuffisante de la santé orale des enfants et adolescent en situation de handicap.

L’évènement « Handi’ Sourire » est fondé sur des principes de santé publique et s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue de la santé orale des personnes handicapées et des pratiques de celles et ceux qui les accompagnent au quotidien : familles, auxiliaires de vie, professionnels de santé…

«Handi’ Sourire », rencontre sur la santé bucco-dentaire des enfants et jeunes adultes en situation de handicap, a pour but d’informer, de sensibiliser et d’éduquer, avec des moyens de référence adaptés, les enfants et adolescents handicapés, leurs proches et différents professionnels à la santé bucco-dentaire des personnes en situation de handicap.

Santé orale des personnes fragiles : Une prise en charge insuffisante

La prise en charge des personnes fragiles nécessite que l’on tienne compte à la fois de leurs problèmes cognitifs, de leurs angoisses, et de leurs difficultés psychomotrices.
Ainsi en France, la santé orale de ces personnes reste un problème spécifique, encore peu formulé, bien que quotidiennement présent dans la vie des familles et des équipes médico-éducatives. En effet, il n’existe que très peu de structures spécialisées et de personnels soignants spécifiquement formés pour des soins bucco-dentaires spécifiques.

De nos jours, la santé orale des personnes handicapées n’est pas satisfaisante. En effet, de nombreuses études ont montré l’importance des besoins en soins, en hygiène orale et en éducation.
Depuis plus de vingt ans, de nombreux rapports sur la politique à suivre en direction des personnes en situation de handicap sont récurrents mais n’apportent pas de réelles améliorations (Rapport Réduire le handicap – 1985).

De nombreuses raisons expliquent ces faits. On observe une absence fréquente ou totale faite aux problèmes du handicap dans l’enseignement y compris dans les domaines de la santé et des sciences médicales. De plus, pour les organismes de recherche, l’affichage du handicap comme priorité n’est pas précisé. Pour finir, on constate l’absence d’accord sur le périmètre des recherches en sciences humaines et sociales et des sciences de l’éducation, ou ne concernant que la recherche biomédicale proche des techniques de rééducation, ou des recherches technologiques axées sur le développement de matériel automatisé ou robotisé.

Dans tous les cas, l’hygiène orale n’est pas présente.
En 2003 et 2004, deux études ont été réalisées auprès des chirurgiens-dentistes de la région Rhône-Alpes afin d’évaluer la prise en charge des personnes handicapées et des personnes âgées dépendantes. D’après les résultats, seulement 3% des personnes handicapées et des personnes âgées dépendantes seraient prises en charge, soit moins d’une personne par praticien et par mois.

En 2006, une étude sur l’état de santé bucco-dentaire des enfants et adolescents de 6 à 20 ans fréquentant un institut a montré que 48,2 % des personnes observées, présentaient au moins un problème important ou sévère de santé bucco-dentaire et 40,3 % montraient un problème modéré.

Les principales difficultés mises en évidence sont l’absence de structures adaptées, la faible formation des praticiens, l’absence de référentiels professionnels, l’accès limité aux techniques de sédation consciente et d’anesthésie générale et l’absence de cotation spécifique alors même qu’il a été démontré qu’un soin nécessite en moyenne trois fois plus de temps chez une personne handicapée.

Handi’ Sourire : le programme de l’événement

  • Colloque, le jeudi 29 mai 2011, au Centre Hospitalier le Vinatier, de 9h à 17h30
  • Ateliers de sensibilisation dans les institutions accueillant des enfants et adolescents en situation de handicap
  • Diverses animations seront organisées afin que les enfants et adolescents en situation de handicap prennent conscience de l’importance de la Santé Orale
  • Deux conférences sont programmées durant Handi’Sourire 2011 afin de permettre aux professionnels et familles de développer leurs connaissances et pratiques en matière d’hygiène orale
  • L’Association SOHDEV présentera l’exposition « Manger, Sourire, Rire, … Croquer la vie à pleines Dents » dans différents lieux d’exposition

Pour plus d’informations : www.sohdev.org

Une réflexion sur “ Manger, Sourire, Rire… Croquer la vie à pleines Dents : Handi’ Sourire 2011 se déroulera du 19 mai au 9 juin 2011 ”

  1. Je suis l’actuel directeur de l’une des deux communautés de l’Arche de Jean vanier en côte d’Ivoire.la santé bucco-dentaire des personnes en situation de handicap est une question importante. Dans ma communauté la santé bucco-dentaire des pensionnaires qui ne sont pas autonomes me pose de réels.
    Les professionnels de santé disponibles, attentifs aux personnes avec un handicap, à part les psychiatres, sont inexistants.

    Je vous adresse mes remerciements appuyés d’avoir choisi d’oeuvrer pour l’épanouissement des personnes ayant un handicap.
    Je suis intéressé d’avoir de la documentation sur votre organisation qui m’aider à mieux accompagner les personnes avec un handicap accueillies par notre communauté de l’Arche à Bouaké.

    KOFFI Gnagoran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>