Création d’un comité national de soutien à la parentalité

Le code de l’action sociale et des familles a été modifié par le décret n°2010-1308 du 2 novembre 2010. Ce décret instaure la création d’un comité national de soutient à la parentalité par le texte suivant. Ce comité permettra d’apporter un soutient aux parents et ainsi améliorer la bientraitance de l’enfance.

« Article D141-9
Le Comité national de soutien à la parentalité, placé auprès du ministre chargé de la famille, a pour mission de contribuer à la conception, à la mise en œuvre et au suivi de la politique et des mesures de soutien à la parentalité définies par l’Etat et les organismes de la branche famille de la sécurité sociale.
Il favorise la coordination des acteurs et veille à la structuration et à l’articulation des différents dispositifs d’appui à la parentalité, afin d’améliorer l’efficacité et la lisibilité des actions menées auprès des familles. Il veille à ce que ces dispositifs s’adressent à l’ensemble des parents. Il en définit les priorités d’action.
Il met en œuvre une démarche d’évaluation, de communication et d’information en matière d’accompagnement des parents.
Il peut être consulté par les ministres concernés sur toute question relative au soutien à la parentalité. »
« Article D141-11
Le Comité national de soutien à la parentalité se réunit au moins une fois par an en séance plénière sur convocation de son président, de son vice-président ou à la demande d’un tiers de ses membres.
Le comité peut être convoqué dans les mêmes conditions en formation restreinte. Sa composition est en ce cas fixée, dans la convocation, en fonction de l’ordre du jour. Il est alors présidé par le directeur général de la cohésion sociale. Le directeur de la Caisse nationale des allocations familiales en est le vice-président.
Le programme de travail annuel du comité est arrêté en séance plénière sur proposition conjointe de son président et de son vice-président. Le suivi de sa mise en œuvre est assuré en formation restreinte.
Des groupes techniques constitués au sein du comité contribuent à ses travaux et assurent la mise en œuvre et l’évaluation des dispositifs de soutien à la parentalité.
Les membres du comité exercent leurs fonctions à titre gratuit.
La participation aux séances ouvre droit au remboursement des frais exposés dans les conditions prévues par la réglementation applicable aux fonctionnaires de l’Etat. »

 Lire le décret complet sur legifrance.gouv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.