EHPAD : des soirées « noctambules » pour apaiser les résidents au moment du coucher

À la Résidence du Parc, un EHPAD de St-Germain-la-Ville (Marne), la tombée de la nuit rime avec « soirée pyjama », pour le plus grand plaisir des résidents angoissés à la perspective du coucher.


La Résidence du Parc accueille une centaine de résidents, dont la plupart souffrent de troubles apparentés à la maladie d’Alzheimer.

Lorsque la nuit tombe, ils sont nombreux à déclarer ne pas avoir sommeil. Ils préfèrent enfiler leur pyjama et rejoindre les autres résidents et les accompagnateurs, eux aussi vêtus de leur tenue de nuit. La soirée « noctambule » peut commencer ! Ces moments de convivialité et d’échange, dont l’initiative revient à la directrice de l’établissement, ont pour effet d’apaiser les personnes âgées et de faciliter ainsi le moment du coucher, souvent redouté.

« L’angoisse est liée à la solitude et au sentiment d’abandon que les résidents peuvent éprouver le soir. Le personnel est moins nombreux et les gens se retrouvent seuls dans leur chambre. Cette angoisse de mort les envahit et provoque des troubles qui les perturbent eux-mêmes et qui perturbent toute la structure », explique Françoise DESIMPEL, Directrice de la Résidence du Parc, dans un reportage réalisé récemment par France 3 Champagne-Ardenne.

Désormais plus tranquilles au moment du coucher, les résidents sont également plus apaisés dans la journée. La consommation de neuroleptiques a par ailleurs été réduite.

Lauréate du Grand Prix des donateurs de la fondation Médéric Alzheimer, cette initiative a également reçu le prix « Lieux de vie, lieux d’envie » de l’association Asshumevie.

Une réflexion sur « EHPAD : des soirées « noctambules » pour apaiser les résidents au moment du coucher »

  1. Je trouve cette initiative très intéressante, mais souvent la nuit le personnel est réduit et on nous demande de faire des choses qu’on ne peut faire la journée sans compter le travail, les nuits sont souvent trop courtes….. Mais effectivement ce serait le reve….. a porter comme exemple dans notre maison de retraite… Merci pour le partage … PASCALE PORTELLI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.