Le rapport sur l’analyse du questionnaire d’autoévaluation des pratiques de bientraitance en EHPAD

La situation de nos aînés en institution a été au cœur de plusieurs scandales dévoilés par les médias. Dans le souci de faire le point sur les conditions de vie des personnes âgées en maison de retraite et EHPAD, des questionnaires d’autoévaluation des pratiques de bientraitance ont été envoyés aux établissements pour être ensuite analysés.


“Nora Berra, Secrétaire d’Etat chargée des Aînés, a reçu ce jour le rapport sur l’analyse des questionnaires d’autoévaluation des pratiques de bientraitance en Ehpad.

Didier Charlanne, Directeur de l’Anesm, était en charge de conduire ce travail d’étude.
La méthode d’élaboration du questionnaire a été conçue sur la base des recommandations émises par l’Anesm dans la perspective d’aborder les étapes clés de la vie de la personne en Ehpad. Les établissements ont ainsi été questionnés sur le degré de mise en oeuvre de différentes pratiques (formation Alzheimer / bientraitance et son impact, projet personnalisé du résident, accompagnement, encadrement…).

Le questionnaire d’autoévaluation est un nouvel outil annuel adressé pour la première fois aux 8 000 Ehpad en mai dernier, dont la diffusion sera renouvelée en 2010. Il repose sur un pacte de confiance entre l’Etat et les responsables des établissements puisqu’il s’agit d’un acte volontaire.

Cette démarche participative implique aussi fortement la direction, le médecin coordonnateur, l’Infirmier diplômé d’Etat, les professionnels et le président du conseil de vie sociale (CVS).
5148 questionnaires ont été reçus sur un total de 8 000 Ehpad et 5081 se sont avérés exploitables (questionnaires complets, avec l’ensemble des pages lisibles). L’analyse effectuée par l’Anesm a permis de mettre en valeur des points forts ainsi que des axes d’amélioration.

Nora Berra tient à saluer la forte participation des établissements pour cette première année puisque le taux de retour est de 76 %. L’implication des établissements démontre leur volonté d’une plus grande transparence ainsi que leur capacité à analyser leur fonctionnement interne.

Parmi les axes de travail proposés par Didier Charlanne, après exploitation de cette première enquête d’autoévaluation, la Ministre souhaite que les conseils de vie sociale soient mis en place de façon effective et les généraliser dans l’ensemble des Ehpad, avant fin 2010. Le CVS participe en effet au suivi de la qualité des établissements. Il doit à ce titre être réuni, entendu et ses propositions étudiées.

Elle a également évoqué que d’ici fin 2010, les procédures de signalement des éventuels dysfonctionnements constatés par les résidents, leurs familles et le personnel soient améliorées. Elle souhaite que soit systématisée la possibilité de les consigner par écrit au sein des établissements. Une instruction en précisera les modalités.
Afin d’améliorer la qualité de prise en charge des résidents atteints de la maladie d’Alzheimer ainsi que la qualité de vie des autres résidents, Nora Berra a rappelé la nécessité de promouvoir la création de PASA (Pôles d’Activités et de Soins Adaptés) destinés aux résidents souffrant de troubles modérés du comportement.

Enfin, dans le cadre des formations Bientraitance, la ministre a reprécisé que 20 000 formateurs interviennent en établissement, soit 2 par structure, de façon à former les personnels à des méthodes capables de changer à la fois la qualité de vie et la qualité de la relation qu’ils entretiennent avec les personnes âgées.”

Source : Communiqué de presse anesm.santé.gouv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.