Archives du mot-clé EHPAD

Nantes : Trois personnes âgées agressées sexuellement dans une maison de retraite

En février 2018, trois résidentes d’une maison de retraite de Nantes, âgées de 84 à 94 ans, ont été agressées sexuellement par un jeune homme de 23 ans. Un fait qui démontre actuellement un réel problème de sous-effectif dans les établissements d’accueil pour personnes âgées.

Continuer la lecture de Nantes : Trois personnes âgées agressées sexuellement dans une maison de retraite

Plus de 100 jours de grève pour revendiquer le droit à la « bientraitance »

Cela fait plus de 100 jours qu’une grève perdure au sein de l’EHPAD Les Opalines, dans le Jura. En effet, une dizaine d’aides-soignantes sont en grève depuis début avril pour dénoncer les conditions « très précaires » dans lesquelles elles travaillent.

Continuer la lecture de Plus de 100 jours de grève pour revendiquer le droit à la « bientraitance »

Un documentaire pour permettre au personnel d’EHPAD de remettre en question leurs pratiques

Un documentaire portant sur la bientraitance est actuellement en cours de tournage à l’EHPAD Home Marie-Curie de Villeneuve-d’Ornon (Gironde). Le film d’une vingtaine de minutes sera ensuite présenté aux personnels de l’établissement, qui se verront ainsi agir au quotidien, et servira à les former aux bonnes pratiques. Continuer la lecture de Un documentaire pour permettre au personnel d’EHPAD de remettre en question leurs pratiques

Le syndicat Sud dit NON à la Bientraitance en sous effectif !

Suite à la publication par la HAS d’un guide de bonnes pratiques visant à déployer une démarche globale de bientraitance dans les établissements de santé, la fédération SUD Santé Sociaux Solidaires a récemment exprimé son indignation face à un discours ambiant qui condamne « des personnels dont les professions et les formations mettent la bientraitance au coeur de leurs préoccupations ».

Charte bientraitance : une « ultime indignation »

Par le biais d’un récent communiqué publié sur son site Internet, SUD Santé Sociaux Solidaires exprime son point de vue sur la maltraitance en établissements de santé, un sujet brûlant de plus en plus fréquemment mis en avant par les administrations. Soulignant le caractère minoritaire des personnels concernés par des pratiques répréhensibles, voire condamnables, SUD est catégorique quand il s’agit de pointer du doigt les véritables coupables : « L’entière responsabilité revient aux employeurs à travers les conditions de travail dégradées. »

Les conditions de travail en question ? D’après la fédération, il s’agit essentiellement d’un « manque de prévention et de formation » et d’une « quasi absence de service de santé au travail de proximité ». Des changements seraient donc nécessaires, changements du ressort exclusif des employeurs et des pouvoirs publics.

SUD appelle les salariés du secteur à la révolte

Appelant les professionnels du secteur – personnels, associations, syndicats – à rejeter à cette charte de bientraitance, SUD Santé Sociaux Solidaires exige que soient respectés les « centaines de milliers de salarié-e-s publics et privés qui résistent aux mauvaises conditions de travail, à l’usure professionnelle, à la fatigue, parfois au désespoir », condamne les sous-effectifs et le manque de suivi suivi médical individuel des agents, et exige :

  • des moyens pour soigner, des moyens pour l’hospitalité, des moyens pour accueillir, accompagner et réinsérer, des moyens pour éduquer et prendre soin ;
  • le retour à des pratiques collectives,
  • des équipes pensantes qui savent mieux que les « managers» et autres expert-e-s ce que soigner ou contribuer aux soins veut dire.

> Lire l’article « La bientraitance… l’ultime humiliation », sur sud-santé.org