Les Etats généraux contre la violence les 23 et 24 Novembre à Lille

La mise en place de ces Etats généraux est venue de faits divers auxquels le maire de Lille, Martine Aubry a souhaité apporter une réponse. Leur but est de lutter contre les violences familiales et conjugales. L’implication pédagogique est extrêmement forte pour permettre de remplacer les actes maltraitants par de la bientraitance.


Pierre Delion, pédopsychiatre au CHU de Lille a été chargé depuis 2008 de réunir et de présider un groupe d’experts constitué de personnalités du monde judiciaire, éducatif et médico-social.

Ce comité organise donc en partenariat avec le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance les premiers Etats généraux autour de la question « Violence et Enfants». Cette initiative pourrait être la première d’une longue série. En effet, tous les ans 95 000 enfants sont signalés comme enfants en danger de maltraitance et 19 000 sont véritablement maltraités. Cet évènement pourrait donc inspirer d’autres villes de France.

Lire l’article sur nordeclair.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.