Les femmes cinéastes sénégalaise s’engagent dans la lutte contre les violences sexuelles sur les enfants

Au Sénégal, Ndèye Khady Diop ministre de la famille, des organisations féminines et de la protection de l’enfance, déclare que «la problématique des violences sexuelles est de plus en plus d’actualité et demeure une préoccupation réelle pour l’Etat».

Afin de sensibiliser la population à ce problème, l’association des femmes cinéastes du Sénégal (Afecs), grâce à l’appui du ministère de la Famille, de l’Unicef, des Coopérations italienne et espagnole et en partenariat avec le Centre de guidance infantile de Dakar (Cegid), a réalisé un film documentaire qui s’intitule : Drames d’enfants.

Il s’agit d’un court métrage de 20 minutes qui donne la parole à des victimes d’abus sexuels et à leurs parents. Il montre l’ampleur du traumatisme que subissent les victimes et la nécessité d’un suivi psychologique pour leur permettre de réintégrer leur famille et leur environnement social.

Si un observatoire de lutte contre les violences faites aux enfants a été mis en place en 2009, les professionnels demandent que l’accent soit mis sur la prévention et sur la formation du monde judiciaire.

Lire l’article sur lequotidien.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>