WeDO un projet d’envergure européenne contre la maltraitance

Porté par l’AGE plate-forme Europe, un réseau européen d’organisations de seniors représentant environ 30 millions de personnes en Europe, le projet européen WeDO (*1) visant à développer un cadre de qualité pour les personnes âgées ayant besoin de services de soins ou d’assistance, ne bénéficie pas encore de l’appui d’une politique concertée au niveau européen.

L’appel du 15 juin

WeDO logo
C’est dans ce contexte que, le 15 juin dernier, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées, l’UNCCAS et la FNG (*2) – coordinateurs France du projet WeDO-  ont appelé à soutenir les propositions faites par l’AGE  à travers un appel à la mobilisation d’échelle européenne.

L’AGE et un ensemble de partenaires de douze pays européens travaillent actuellement sur la rédaction d’un Cadre Européen de qualité des soins et d’assistance de longue durée basés sur la Charte Européenne des droits et des responsabilités des personnes âgées nécessitant des soins et une assistance de longue durée (projet Eustacea 1*).

Ce texte sera présenté au parlement européen le 14 novembre 2012 à l’issue de la conférence finale du projet WeDO pour le bien-être et la dignité des personnes âgées.

Lutter contre la maltraitance des personnes âgées

« Le vieillissement de la population et les grandes réformes sociales et économiques que ce changement démographique va entraîner nécessitent de trouver les moyens de lutter contre la maltraitance des personnes âgées et d’assurer une vie digne au grand âge » souligne Anne-Sophie Parent, Secrétaire général de la plateforme AGE.

« De notre point de vue, la meilleure façon de prévenir les « mauvais traitements » et la maltraitance envers les aînés est d’améliorer la qualité des soins et du soutien »
source : communiqué AGE

Parfois délibérée, cette maltraitance est, dans la grande majorité des cas non intentionnelle. Il n’en demeure pas moins que ces traitements portent atteinte au bien-être et à la dignité des personnes âgées vulnérables. Il existe aussi de nombreuses expériences positives et de « vraies » réussites à travers l’Europe en matière de bientraitance. Les aidants s’investissent énormément pour prodiguer les meilleurs soins possibles aux personnes âgées ayant besoin d’assistance et c’est avec eux qu’il faut compter pour améliorer ces traitements.

Un dossier à suivre de près, rendez-vous à la mi-novembre…

1*:WeDO (Wellbeing and Dignity of Older people – Bien-être et dignité pour personnes âgées), est un projet européen initié en 2010 regroupant 18 partenaires issus de 12 pays de l’Union Européenne. Coordonné par l’AGE plate-forme et co-financé par la Commission Européenne en Charge de l’Emploi et des Affaires Sociales. WeDO est la continuité du projet EUSTACEA (2008-2010) co-financé par la Direction Générale de la Justice et le programme Daphne.

2*: Union Nationale des Centres Communaux d’Action Sociale et Fondation Nationale de Gérontologie

Une réflexion sur « WeDO un projet d’envergure européenne contre la maltraitance »

  1. On constate donc que la définition de la personne âgée reste bien subjective, une partie de ce travail permettra de développer la manière dont l’image des personnes âgées a évolué à travers les siècles, plus qu’une définition, ce sera donc une approche sociale, une compréhension globale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.