Le “coup de gueule” d’un aide soignant sur l’humanitude et la bientraitance

“S’il y a bien des formations que je définirai comme aliénante pour le personnel soignant et que je trouve ridicule se sont bien ses leçons de morale que sont  « l’Humanitude » et la « bientraitance ».
C’est ainsi que commence l’article d’un aide soignant sur son Blog.

“Soyons clair vous ne sortirez ni plus humain après une formation d’Humanitude ni bientraitrant après une formation de Bientraitance.Vous aurez la chance d’avoir eu un lavage de cerveau  qui sera marqué pour quelques semaines d’un comportement à la limite du sectarisme.”

La position de ce blogueur est tranchée, à l’opposé des tendances actuelles. Elle mérite donc selon nous d’être entendue car elle apporte un éclairage non conventionnel, l’article étant par ailleurs bien écrit.

> Lire l’article complet

3 réflexions sur « Le “coup de gueule” d’un aide soignant sur l’humanitude et la bientraitance »

  1. Mème ressenti,ils parlent à AUCUN moment de patients ,de résidents
    un enrobage de bla bla soulant ;ils ne répondent à aucune questions,inventent un concept sur la personne
    surfent sur la vague de l’alzheimer (manne financière :
    5000 euros pour une semaine ,3 semaines 15000 euros
    pris sur le budget de formation !!
    Dérive sectaire
    Bref passer votre chemin .

  2. “Et Lazare sortit du tombeau à ces seuls mots: – Lève toi! Et marche!…
    Ainsi Jésus entra dans la légende de l’Humanitude…”

    Et oui! je blasphème… Pour autant, veuillez croire à mon désir sincère de ne blesser personne, en prenant pour cible une certaine méthode qui atteint aujourd’hui son acmé, grâce à tous les EHPAD ” heureux élus”(28 à ce jour: Sur 7200 ehpad!…), qui ont eu la chance d’être reconnus officiellement par la dite méthode ; concrètement, en bénéficiant du prestigieux Label auréolé grâce avant tout à ses promoteurs historiques (G&M), et ses formateurs breveté(es) en diable…(Je blasphème encore, décidément incorrigible.)…
    Mais qu’elle grâce les a donc piqués à ceux-là ? Ah ces gratifiés…(Du secteur privé essentiellement, associatif ou pas.)
    Car il en faut malgré tout des moyens!(Formation, matériel, et autre personnels “d’exception”: N’en doutons pas…)
    Personnellement , en tant professionnel AS, j’attends toujours des réponses concrètes – Et ces dernières ne viendront jamais à fortiori aujourd’hui, où tous débats contradictoire sur cette méthodes sont rejetés, et les employés pourfendeur classés comme hérétiques: – Au point de se voir plus ou moins poussé dehors, où la bise souffle toujours plus fort ; néolibéralisme, ou pas…

    Signé: “Un play-mobil” comme un autre…(Ou presque):
    (“Allez dire aujourd’hui “J’emmerde le fric à la cantonade sans rire, ou sans finir par perdre votre santé psychique…”)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.