La maltraitance passive

La maltraitance peut avoir deux formes différentes, celle d’une violence dure et celle d’une violence douce. La première est peut être la plus facile à voir et à éradiquer, tant elle est plus scandaleuse et choquante, elle passe moins inaperçu. La seconde en revanche ne découle pas d’une mauvaise volonté ou d’une volonté de faire du mal. De ce fait, elle demeure plus discrète, moins visible, mais aussi moins consciente.

Lors du journal de 13H, la chaîne de télévision TF1 a montré un reportage présentant un exemple de maltraitance douce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *