Le concept de la bientraitance selon Nicole Laliberte

Nicole Laliberte est un cadre de direction de la santé et elle a été brièvement interviewée par CEPFOR sur son site internet. Elle a livré sa vision de la bientraitance en 2014 en France, dans les structures de santé.

Le concept de la bientraitance a été traité ces dernières décennies par des acteurs très divers. Le pédopsychiatre Donald Winnicott évoquait déjà cette notion en 1969 puis le philosophe Paul Ricoeur abordait le sujet de la sollicitude dans un ouvrage en 1990. En 1998 Carl Rogers parlait quant à lui de communication bientraitante.

Pour Nicole Laliberte, la bientraitance représente véritablement une « culture de la personne (…), de sa dignité et de sa singularité. » Il s’agit notamment pour elle de la quête de la personnalisation des prestations. Il y a une obligation de pragmatisme, avec la nécessité « d’adaptation à une situation donnée. »

Comment améliorer la bientraitance

Nicole Laliberte présente ensuite les actions qui contribuent à la mise en œuvre de la bientraitance dans les structures sociales et médico-sociales.

Il est d’une part nécessaire de maintenir la liberté du choix de l’usager et d’accompagner son autonomie. D’autre part, il faut agir pour faire progresser la qualité du lien entre les usagers et les professionnels. La prévention de la violence et de la maltraitance, et la proposition d’une communication individuelle et collective peuvent en outre permettre d’améliorer la bientraitance.

Nicole Laliberte estime enfin qu’il serait intéressant d’ouvrir les structures à des ressources extérieures et développer les partenariats. Il est indispensable selon elle de faire preuve d’une réelle volonté d’améliorer les conditions de vie des usagers et la manière de former les professionnels de santé. Cela passe notamment « par la mise en œuvre de plans de formation permettant le développement professionnel et personnel. »

Une réflexion sur “ Le concept de la bientraitance selon Nicole Laliberte ”

  1. bonjour

    en parlant de bientraitance,, je voudrais signaler un domaine ou il n’y a aucune surveillance, ce sont les associations ou autres qui envoient du personnel chez les personnes agées, personne ne passe pour savoir si le travaille est bien fait , moi même utilisant ce personnel j’ai le retour d’aides ménagères qui vont faire des remplacements sont outrées de trouver des frigidaires vides ou complètement pourri et des sanitaires plus qu’encrassés
    chez des personnes vulnérables, il serait si simple d’envoyer du personnel pour vérifier le travail sans prévenir (pour les personnes fragiles)

    merci de penser aux personnes agées

    Mme Ollivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>