Interview de Jérôme Pelissier sur la notion de Bientraitance

Jérôme Pelissier est écrivain, formateur et enseignant dans les domaines de la psychogérontologie et de la socio-gérontologie. Il a publié quatre ouvrages : Les Insensés (Joëlle Losfeld, 2002), La nuit, tous les vieux sont gris (Bibliophane, 2003), Humanitude (Armand Colin, 2005) et La guerre des âges (Armand Colin, 2007). Il répondait à une interview du magazine faire-face sur la notion de Bientraitance.

Pour Jérôme Pelissier, c’est la vulnérabilité des Etres qui appelle à prendre soin. Cette idée n’est pas sans faire penser à l’épiphanie du visage telle qu’elle a été théorisée par Emmanuel Levinas. La vulnérabilité de l’Autre interpelle et réclame bienveillance et bientraitance.

Jérôme Pelissier définit la bientraitance comme « un accompagnement centré sur la sécurité affective, l’épanouissement et l’autonomie. […]  C’est un ajustement à l’autre qui a pour objectif d’aider et d’amener la personne âgée vers une certaine autonomie ».
La bientraitance est donc indissociable de la notion de « prendre soin » développée dans les “éthiques du care“. qui inscrit l’acte médical dans une perspective globale de souci de la personne et non comme un simple acte technique.

Lire l’interview sur faire-face.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.