Maladie d’Alzheimer : Quand l’Art vient en aide à la mémoire

Lors de l’évènement de la Nuit du Grand Age et du Bien Vieillir qui s’est tenu 20 mai dernier au Casino de Paris, un Film documentaire à caractère scientifique «Et au bout…la VIE!» a été nominé dans la catégorie « Santé et avancée en Age ».
Pour la première fois est abordé dans un film, le thème de l’art-thérapie (profession paramédicale) et de ses bienfaits dans la prise en charge non médicamenteuse des patients qui présentent la maladie de type Alzheimer.

Le film documentaire « Et au bout…la VIE ! » met en avant les bienfaits de l’art-thérapie (intervention paramédicale) auprès des personnes du grand âge en maison de retraite qui présentent la maladie de type Alzheimer. Le film a été tourné pendant des interventions en ateliers d’art- thérapie avec l’accord des personnes concernées et/ou avec l’accord de leurs familles.

Le message tout au long du film est celui d’une approche humaniste vis-à- vis de celui qui se trouve démuni face à la maladie de type Alzh eimer et peut encore vivre des moments sublimes jusqu’au bout !

Une nouvelle approche de stimulation cognitive

On estime que plus de 850 000 personnes sont atteintes de démences type Alzheimer. concernant 6 % des personnes âgées de plus de 65 ans en France et dans le monde.

Avec près de 200 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année, le nombre de personnes atteintes de cette maladie devrait dépasser un million et deux millions en 2040, et la fréquence de la maladie ainsi que le vieillissement progressif de la population font de la maladie d’Alzheimer une véritable épidémie dont le poids socio-économique ne cesse de croître au cours des années.

Ce film montre les bienfaits d’une approche non médicamenteuse qui est l’art-thérapie (atelier de musique, atelier de peinture) sur les maladies neurodégénératives.

On y découvre le concept de plasticité neuronale qui nous apprend que, contrairement à la croyance populaire, nous continuons à développer des neurones et donc des capacités cognitives tout au long de notre vie, même dans le grand âge.

L’humain reste une entité, une personne à part entière malgré une maladie. Le film transmet un message émouvant, un message d’amour, un message de vie. Il dédramatise la maladie d’Alzheimer, vue et vécue aussi bien de l’intérieur d’une résidence médicalisée pour personnes âgées, de type EHPAD, mais aussi en dehors d’un cadre institutionnel, lors d’un vernissage où les toiles réalisées pendant l’atelier sont exposées au grand public. Ainsi, leur talent est mis en lumière.

S’adressant aux maisons de retraite, hôpitaux spécialisés en gérontologie, ou encore au monde associatif, il vise aussi tout public sensibilisé à la maladie d’Alzheimer et désireux de la découvrir et de mieux la comprendre.

Le film a été officiellement sélectionné en mars 2014 au Festival International du Film de la Santé de Liège (Belgique) et actuellement, il continu à être présenté dans le cadre d’autres festivals nationaux et internationaux du film documentaire scientifique et poétique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *