Bientraitance des personnes âgées - Contre la maltraitance

15 juin 2017 : journée mondiale contre la maltraitance des personnes âgées

Organisée tous les ans  à la date du 15 juin, la journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées permet de sensibiliser l’opinion publique sur ce phénomène inacceptable qui touche les aînés.

Bientraitance des personnes âgées - Contre la maltraitance

Pour rappel, la maltraitance des personnes âgées peut prendre diverses formes telles que les violences physiques, psychologiques ou morales, sexuelles et financières.

Une journée pour lutter contre la maltraitance des personnes âgées

La maltraitance des personnes âgées reste un sujet encore tabou et difficile à appréhender.

Néanmoins, toute personne peut un jour y être confrontée et la vigilance est de rigueur. C’est pourquoi, chaque année le 15 juin, se tient la journée de lutte contre la maltraitance des personnes âgées.

Cette journée vise à sensibiliser l’opinion publique et défend le droit des personnes âgées. Il s’agit du seul jour de l’année où l’opposition à l’abus et aux souffrances infligées aux générations plus âgées est exprimé dans le monde.

Bientraitance des personnes âgées - Contre la maltraitance

Lire aussi : comment combattre la maltraitance des aînés ?

Détecter les facteurs de risque et les signes de maltraitance

La maltraitance d’une personne âgée est favorisée par sa vulnérabilité (isolement, fragilité, situation de handicap…). Les personnes qui les prennent en charge (aidants familiaux ou professionnels) ont parfois du mal à supporter ces faiblesses (« burn out », problèmes sociaux ou financiers…).

La maltraitance des personnes âgées peut être difficile à déceler puisqu’elle peut prendre différentes formes. Quelques signes peuvent alerter et témoigner d’une forme de maltraitance :

  • Méfiance de la personne âgée
  • Signes de dépression : apparence négligée, manque d’appétit, d’intérêt, insomnie…
  • Elle l’air excessivement calme, apathique
  • Elle chute de manière répétée
  • Elle présente des traces de blessures qu’elle ne peut expliquer.

Le comportement de l’aidant peut également indiquer une éventuelle maltraitance de la personne âgée :

  • Il déprécie la personne âgée dont il a la charge
  • Il se plaint de son comportement
  • Il la réprimande ou l’isole.

Lire aussi : Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées : Ban Ki Moon s’exprime 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>